Bien que fortement urbanisée, la région de Laval comporte plusieurs espaces naturels verts et bleus qui sillonnent son paysage. De par sa situation insulaire, l’Île Jésus fait partie intégrante du système hydrographique du Saint-Laurent. Elle est délimitée par la rivière des Mille-Îles au nord et la rivière des Prairies au sud. Même si le développement urbain fait de plus en plus pression sur les derniers milieux naturels de la région tels que les milieux humides, les forêts, les cours d’eau, ainsi que les berges, Laval garde toujours le potentiel d’être une ville prospère et durable grâce à la richesse de sa biodiversité et la qualité de ses espaces naturels.

Au même titre que la zone agricole (zone verte) qui doit être protégée, on n’insistera jamais assez sur l’importance et la pertinence de conserver un minimum d’espaces naturels dans notre environnement quotidien, principalement lorsque le développement urbain tend à maximiser l’occupation du territoire. Les milieux naturels jouent un rôle de premier plan pour le maintien de la qualité de vie : qualité de l’air, de l’eau, des sols, du milieu sonore et du paysage, source de loisir, d’apprentissage, de ressourcement psychologique, de transmission des valeurs, maintien de la biodiversité, etc.

Il reste bien peu de milieux aptes à remplir ces différentes fonctions dans la zone blanche de Laval. Cet état de fait poussa la Ville de Laval à adopter, en 2009, sa Politique de mise en valeur des milieux naturels d’intérêt. Créée pour que soit pris en compte ce « capital nature » lors des décisions concernant les projets de développement, cette Politique a permis, au fil du temps, la mise en place de 16 Zones d’aménagement écologique particulières (ZAEP) sur l’Île Jésus.

Bien que le développement ne soit pas interdit dans les ZAEP, il y est toutefois rigoureusement encadré afin qu’il ne cause pas, par exemple, la fragmentation de grands ensembles écologiques d’intérêt, ou encore la perte de fonctions biologiques importantes pour l’intégrité de ces grands ensembles écologiques.

Le CRE de Laval travaille activement à ce que toute la législation ayant trait à la protection de l’environnement soit respectée à Laval. Avec la Politique mentionnée ci-haut, notons également :

  • La Politique de protection des rives, du littoral et de la plaine inondable;
  • La Loi sur la qualité de l’environnement (LQE);
  • La Loi sur le développement durable;
  • La Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques;
  • La Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés;
  • La Loi sur la conservation du patrimoine naturel;
  • La Loi sur les espèces menacées ou vulnérables.

Zones d’aménagement écologique particulières identifiées au Schéma d’aménagement et de développement révisé de la Ville de Laval (SADR-1), 2017
https://www.laval.ca/Documents/Pages/Fr/Citoyens/urbanisme-et-zonage/schema-amenagement.pdf

Nos dossiers

Forêts et bois urbains

Laval comprend 16 principaux boisés sur son territoire. Quelques-uns sont pris en charge par des organismes, mais plusieurs demeurent encore orphelins et méconnus de la population.

Milieux humides

Selon les données colligées par la Ville de Laval, il y a plus de 1100 ha de milieux humides sur le territoire lavallois, que ce soit en plaine inondable, en zone agricole ou en zone blanche.

Ruisseaux et plans d’eau

Des ruisseaux parcourent près de 250 km de la surface de l’île Jésus. Depuis 2013, le CRE de Laval caractérise les principaux ruisseaux via le projet Ruisseaux urbains de Laval.

Espèces exotiques envahissantes

Le CRE de Laval participe à la recension des espèces exotiques envahissantes sur le territoire lavallois. Apprenez-en plus sur ces fléaux pour contribuer vous aussi à lutter contre leur présence dans nos milieux naturels.

Agrile du frêne

La première détection de cet insecte ravageur à Laval date de 2012, mais déjà les dégâts dans d’autres grandes municipalités canadiennes sont visibles.


Nos projets en cours

Inventaire des milieux humides de Laval

Depuis 2001, le CRE de Laval effectue le suivi de terrain afin de dresser le portrait actualisé de la situation des milieux humides de l’île Jésus.

Camp de jour Bouffe-Nature

Depuis 2016, le CRE de Laval et Groupe Promo-Santé Laval offrent un camp de jour où les enfants apprennent à cuisiner et découvrent les merveilles de la nature, été comme hiver.

Évaluation de l’indice de qualité des berges et des rives

Depuis 2019, le CRE travaille avec la Ville de Laval à évaluer la qualité des berges des rivières et ruisseaux de Laval.


Projets réalisés

Protection du Bois du Trait-Carré

Le CRE de Laval et les Amis du Boisé du Souvenir vous proposent un rapport qui offre une première caractérisation du Bois Trait-Carré et évalue ensuite certains impacts de l’urbanisation, comme le recul de la canopée et les îlots de chaleur. L’étude souligne aussi les bienfaits sociaux des espaces verts en milieu urbanisé.

Protection du secteur du sentier du Totem

Le CRE de Laval est fier d’avoir collaboré, avec le Comité de protection de l’environnement de Saint-François (CPESF), à faire connaître l’importance écologique du secteur du sentier du Totem aux membres de la Commission sur la révision du schéma d’aménagement.

Nos survivants: les arbres remarquables de Laval

Le CRE de Laval a réalisé un livre sur les spécimens d’arbres les plus spectaculaires et exceptionnels de Laval intitulé «Nos survivants : les arbres remarquables de Laval». Vous pouvez nous contacter pour obtenir votre copie du livre au coût de 30$, ou mieux encore, devenez membre du CRE de Laval et recevez votre copie gratuitement!

Projet Ruisseaux urbains de Laval

Avec ses différents partenaires, le CRE de Laval a développé un projet sur les cours d’eau urbains de la région dans le but d’évaluer les impacts de l’urbanisation sur ces milieux sensibles et de mettre en place des mesures pour prévenir leur dégradation et même, améliorer leur situation. Nous avons ainsi déjà arpenté 42 kilomètres de berges!

Acquisition de l’archipel du Mitan

L’archipel du Mitan est un ensemble d’îles situé dans la Rivière-des-Prairies. Il bénéficie d’un statut de protection à perpétuité grâce aux efforts du CRE de Laval, car il est reconnu par le gouvernement provincial en tant que réserve naturelle.

Diffusions