Qu’est-ce que l’agrile du frêne et pourquoi devrions-nous être préoccupés par sa présence sur le territoire lavallois ? La première détection de cet insecte ravageur à Laval date de 2012, mais déjà les dégâts dans d’autres grandes municipalités canadiennes et du nord-est des États-Unis sont sans précédent. Le passage de l’agrile du frêne ne laisse personne indifférent. Perte de couvert forestier, aggravement des îlots de chaleur urbains, dégradation du paysage, effets sur la santé ; qu’est-ce qui nous attend à Laval et que pouvons-nous faire pour ralentir la progression de ce minuscule coléoptère ?

Comment reconnaître sa présence et ralentir sa progression

Cliquer sur l’image pour l’agrandir:

Affiche finale v3 - Agrile du frêne.compressed

Pourquoi agir ?

Effets sur la santé et le bien-être

  • Îlots de fraîcheur
  • Maintien de la biodiversité
  • Qualité du paysage

Valeur foncière de votre propriété

  • La présence d’arbre sur le terrain et sa situation dans un quartier boisé augmente la valeur foncière

Non-assurabilité des dommages causés par votre frêne

  • Si votre frêne n’a pas été traité ou abattu à temps, certaines compagnies d’assurances  peuvent ne pas couvrir les frais.

Quoi faire ?

  • Vérifier la présence de frênes sur votre propriété et sur celles de votre voisinage
  • Valider l’infestation par un arboriculteur certifié (www.siaq.qc.ca)
  • Contacter le 311

Options possibles :

  • Traitement au TreeAzine (environ 200$ aux deux ans pendant 10 à 15 ans!)
  • Abattage (plus de 1000$ pour un arbre mature)
  • Plantation d’autres essences d’arbres sur votre propriété

Pour en savoir plus