Un mémoire pour la protection de 96% des milieux humides du territoire lavallois

Le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval publie un mémoire intitulé Le grand intérêt des derniers milieux humides de Laval, qui contient une étude détaillée des milieux humides lavallois. Ce mémoire est déposé dans le cadre des consultations menées par la Ville sur son Règlement de contrôle intérimaire (RCI) M.R.C.L.-11, qui représente l’étape préalable à l’adoption de son Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH).

Le RCI prévoit la conservation de 67% de la superficie des milieux humides connus sur l’île Jésus et celles qui l’environnent ; or, pour le CRE de Laval, ce sont plutôt 96% des milieux humides qui possèdent une valeur écologique justifiant leur conservation.

 Le CRE de Laval invite ainsi la Ville à considérer la protection des 461 hectares de milieux humides supplémentaires présentés dans ce mémoire, en particulier le long des ruisseaux et dans certaines Zones d’aménagement écologique particulières (ZAEP) où aucun milieu humide n’est conservé.

 

Publications

Mémoire du CRE de Laval  : Le grand intérêt des derniers milieux humides lavallois – Déposé dans le cadre des consultations entourant le règlement M.R.C.L.-11, Novembre 2020, 45 pages. // À consulter avec la Présentation des complexes de milieux humides d’intérêt non inscrits au RCI (M.R.C.L.-11) et de leur diversité spécifique.

Communiqué de presse du CRE de Laval : Le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval demande à la Ville de bonifier son Règlement de contrôle intérimaire (RCI) M.R.C.L.-11 afin d’y inclure près de 96% des milieux humides de son territoire 

Les commentaires sont fermés.